Le Ranquet en Vadrouille...Carnet de route.

Le Ranquet en Vadrouille...Carnet de route.

NZ 4, de la péninsule de Kaikoura au Marlborough Sounds

NZ 4, Ile du Sud 

  

"La nature est éternellement jeune, belle et généreuse. Elle verse la poésie et la beauté à tous les êtres, à toutes les plantes, qu'on laisse s'y développer à souhait. Elle possède le secret du bonheur, et nul n'a su le lui ravir. "

George Sand.

 

De la péninsule de Kaikoura au Marlborough Sounds 

 

Au nord de Christchurch, la nationale 1, doucement serpente le long  de la côte Est de l’ile du Sud.

 

C’est une côte où les vents du Pacifique semblent épargner un  littoral qui recèle de magnifiques criques abritées, dévoilant sans cesse un nouveau décor.

 

Le gros bourg de Kaikoura qui s’adosse aux crêtes enneigées de la Seaward Range, peut se venter d’être un des rares endroits au monde où d’imposantes montagnes tombent dans la mer en ménageant des plages pour le bonheur des photographes et des touristes.

 

On ne vient pas seulement à Kaikoura pour ce décor de cinéma ; Ici on vend de la baleine et du phoque.

 

Kaikoura est célèbre pour ses colonies de phoques et ses baleines qui gigotent de la queue au large de la péninsule. En face, l’autoroute principale de la migration des baleines fend le bleu de l’océan.

 

L’automne est bien présent, frais et vif le matin et le soir, mais livrant généreusement un  soleil qui alanguit les phoques de la péninsule de Kaikoura…

Les baleines nous ne les verrons pas ; Le spectacle est alléchant mais les tarifs pratiqués sont dissuasifs : pour le bateau ou l’hélico il faut ouvrir grand son portefeuille tel un phoque qui baille!

 

Alors, sans bourse déliée, une jolie boucle de trois à quatre heures de marche nous attend ; Le sentier longe les falaises de l’isthme où les colonies de phoques reposent leurs ventres gras sous le vol des mouettes argentées. Spectacle garantit!

 

Plus  au nord, déchiqueté à l’emporte-pièce par la période glacière, un véritable labyrinthe de caps, de pics verdoyants de forêts, de baies perdues, a laissé la mer engouffrer ses eaux transparentes dans de profondes vallées qui dessinent le détroit de Cook.

 

Dans ce majestueux dédale des « Marlborough Sounds », la randonnée est un délice ; les chemins de la « Queen Charlotte Track » dévoilent un panorama inchangé depuis des millénaires. Seuls les ferrys reliant les deux iles depuis Picton troublent à peine la quiétude des Marlborough Sounds ».

 

Ces destinations côtières, tant prisées par les touristes, allient bien des avantages, car dès que l’on quitte la côte tourmentée pour l’arrière pays, c’est une riche campagne qui nous retient.

 

Des vergers à perte de vue au vignoble réputé du Marlborough, la campagne ondule ses couleurs automnales : les pommiers, poiriers, alourdis de fruits, voisinent avec les champs de kiwis dont la cueillette  va bientôt débuter.

Le vignoble est encore en attente, mais les grappes de Sauvignon vont bientôt tomber dans la main des vendangeurs ; Plus tard le Pinot noir garnira les tables de tri.

 

La région qui produit les trois quarts du vin néo-zélandais est légitimement réputée pour l’excellence de ses Sauvignons : une renommée qui n’est pas usurpée, nous avons eu vraiment de belles surprises à prix acceptables (de jolis flacons entre 10 et 20 Dollars- 6,5 à 13 Euros)

Les Chardonnay, Pinots Gris, nous ont moins captivé, peut être n’avons-nous pas gouté les bonnes productions. Mention spéciale pour quelques beaux Riesling sec.

 

Par contre, du côté de la grappe rouge, on va d’étonnement en surprise : Le Pinot Noir peut être très médiocre, mais quand le vigneron se démène sur de très beaux terroirs, cela donne de magnifiques vins.

Les prix ne sont plus les mêmes, un Pinot Noir honnête débute à 20 Dollars...C'est un début de gamme.

 

Quelques Syrah sauvages de bonne facture, alliant prix et plaisir, garnissent avantageusement  l’agneau qui se vend ici, évidemment, à un prix qu’ont pourrait qualifier de « low cost »

 

Paysages splendides, côtes d’agneau fondantes, moules de la baie de Picton…Ne reste plus qu’à choisir le vin !!

 

On sait faire.

 

 

  



08/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi