Le Ranquet en Vadrouille...Carnet de route.

Le Ranquet en Vadrouille...Carnet de route.

NZ 13, " The Sound of Silence" (Doubtful Sound)

NZ 13,

 

« The Sound of Silence »

 

« Hello darkness my old friend

I’ve come to talk with you again…

And no one dare disturb the sound of silence…”

 

« Salut les ténèbres, ma vieille amie

Je suis venu te parler à nouveau…

Et personne n’ose déranger le son du silence… »

 

Paul Simon.

 

L’entrée du fjord lui a-t-il fait peur ?

Le goulet ténébreux ressemble à un labyrinthe incertain…

 

Tupaia, le Tahitien qui accompagne le capitaine James Cook, et qui connait mieux que personne les mers du Pacifique, aurait-il dissuadé l’explorateur Anglais de faire voguer l’Endeavour sur les eaux sombres du fjord ?

 

En cette année 1770, le grand découvreur ignore si le fjord est navigable…Cook pressent un risque et doute de la pertinence de l’exploration du « sound ». Il renoncera à s’aventurer dans l’étroit et capricieux bras de mer…Il le baptisera le « Doubtful Sound ».

 

Plus tard, les chasseurs de baleines et de phoques, atteindront les profondeurs du « Sound of silence ».

 

Le Doubtful est le deuxième plus grand fjord des 14 que compte le Parc National du « Fiordland ». Avec plus de 40 km d’étendue marine et une profondeur d’environ 430 mètres, le Doubtful fait figure de géant par rapport au très couru « Milford Sound ».

 

D’un accès difficile, le fjord Doubtful ne peut se visiter que par l’intermédiaire d’agences proposant le paquet complet : Lac Manapouri, bus sur les crêtes des fjords et croisière sur le Sound.

L’unique route qui mène du lac au fjord est une route privée où seuls les bus des agences sont autorisés à circuler.

 

Nous aurons l’aubaine de profiter d’une belle journée froide agrémentée d’un soleil automnal.

Escortant le bateau, les  grands dauphins feront un véritable show !

 

Sous un soleil couchant dans un ciel d’une grande pureté, les phoques se laisseront contempler sous le vol des grands albatros.

 

Au  petit matin le Doubtful prendra des teintes violacées singulières…Le bateau glissera doucement à l’intérieur des bras de mer abandonnés : plus un bruit, plus un mouvement, surface sombre de l’eau immobile, puissance de la nature figée depuis des siècles…. Nous sommes au cœur du « Sound of silence »

 

L’entrée du « Milford Sound » est quant à lui accessible par une route magnifique, offrant un tableau dramatique, tourmenté de montagnes et de vallées taillées à la hache.

 

C’est dans une atmosphère improbable que nous avons découvert l’antre du Milford…à trois heures de l’après midi, comme  par une volonté divine, l’obscurité a enveloppé les escarpements des fjords livrant un spectacle d’une noirceur hallucinante !

 

Le onze septembre 2011, dix ans après la chute des « twin towers », Paul Simon a repris sa guitare acoustique pour, sur le site de  Ground Zero, interpréter « the Sound of Silence ».

 

Un mutisme religieux, pareil au profond silence des Sounds,  accompagna la vibration des cordes.

 



30/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi