Le Ranquet en Vadrouille...Carnet de route.

Le Ranquet en Vadrouille...Carnet de route.

Malaisie 3,le "Red Garden", sa cuisine, ses senteurs et ses chanteuses...

 

« Miel à la bouche, dard à la queue » proverbe Malais.

 

Malaisie 3,

 

  Le « Red garden », sa cuisine, ses senteurs et ses chanteuses…

 

C’est un vaste hangar mobile, les structures d’acier supportant la couverture de tôles reposent sur de solides roulettes permettant  de déplacer le toit en cas de pluie. Le large quadrilatère central est délimité de chaque côté par  des cuisines assurant de la restauration rapide.

 

Penang, et en particulier Georgetown, sont connus pour héberger  le meilleur de la culture gastronomique Malaise riche de ses influences diverses.

Georgetown dispose de nombreux « Food court », mais le plus attractif est bien le « Red Garden Food Paradise ».

 

Au centre de cet immense temple destiné à satisfaire les estomacs, cent cinquante tables rondes de couleur blanche encadrées de chaises plastiques rouges vif attendent le client.

À vrai dire, c’est souvent le contraire, c’est le client qui patiente pour qu’une chaise se libère!

 

C’est le soir que le « Red Garden » s’ébroue…Durant la journée l’entrepôt somnole.

À la nuit tombante,  les guirlandes de lumières scintillent, les vapeurs des cuisines s’échappent dans la rue. Comme une ruche bourdonnante, le « food paradise » se transforme en kermesse nocturne.

 

 Au cœur de la sauterie, familles, couples, jeunes gens en bande se joignent à la grand-messe de la bectance : le spectacle est fabuleux!

Chaque stand a sa spécialité et chaque cuisinier affiche ses récompenses obtenues à la hauteur de la qualité de sa cuisine.

Ici ce n’est pas le « fricot de chez Mimile »; si les stands peuvent faire penser à des gargotes, les plats qui en sortent sont élaborés, fins et goûteux, engageant et savoureux…C’est une cantine surprenante.

 

Le « Red Garden » est un haut lieu de la cuisine nomade.

 

Le client fait le choix parmi les fruits de mer, poissons, pâtes et vermicelle,  riz et légumes, canard et poulet, beignets et fritures, soupes et pâtisseries…on y déguste même des pizzas,  des sushis ou des spécialités portugaises!

On peut commander une entrée chez Chang, une viande chez Ping et un dessert chez Pong!

Pratiquement toute la merveilleuse cuisine du Sud Est Asiatique est représentée dans ce gigantesque « Food court ». Une modeste place est accordée à la « western food ».

 

Dans le ventre du hangar, assurant le « drink service », des serveuses et garçons vendent les bières de 75cl plantées dans des seaux à glace.

 

Certains d’entre eux sont habillés aux couleurs d’une marque comme Carlsberg ou Asahi. Indépendants des stands de cuisine, ils vendent les boissons, essentiellement de la bière, et ont l’œil sur les verres vides pour promptement proposer une nouvelle bouteille!

 

Le « Red Garden » étanche sa soif sans modération, tous les soirs…il fait chaud sous les tôles!

Pour les fêtes de fin d’année, les « Chinois » dressent un arbre de Noël fait de bouteilles de bière vides.

 

Le « Red Garden » a établi sa réputation sur la qualité de sa restauration…Mais on ne s’installe pas sur les chaises rouges uniquement que pour lever son bol de soupe!

 

Chaque soir, sur l’estrade centrale, apparaissent les chanteuses Chinoises qui chauffent encore plus l’atmosphère. Le show débute vers 22H30 et plusieurs « vedettes » de la scène de Shanghai assurent la performance.

Accompagnées d’une bande son et d’un pianiste, les chanteuses  emportent le public sur les vieux hits des Beatles ou des chansons traditionnelles chinoises.

 

En fonction des soirées, le thème varie ; des années 60 on passe aux tubes actuels, et de temps à autre, le public s’esclaffe devant le numéro de transformistes.

 

 C’est très « chinois » le « Red Garden », on aime y rire, boire et manger…

 

Chinois et « débridé » à la fois!

  



02/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi