Le Ranquet en Vadrouille...Carnet de route.

Le Ranquet en Vadrouille...Carnet de route.

Colombie 2, L'or de Bogota et les rondeurs de Botero!

Colombie 2,  L’or de Bogota et les rondeurs de Botéro!

 

 

« Lorsque l’art entre dans une maison, la violence en sort ! » 

 

 

Fernando Botero

 

 

 

Bogota, trop souvent dépeinte dans les médias comme une capitale marquée par une criminalité redoutable, est aussi une grande ville universitaire et culturelle qui compte un nombre impressionnant de musées de grande qualité.

 

 

 Les Cachacos, sympathique surnom donné aux habitants de Bogota, ne si trompent pas…S’ils remplissent les églises le dimanche, ils sont aussi très nombreux à faire la queue aux portes des  musées.

 

 (Gratis el domingo ! )

 

Le musée de l’or fait partie des « incontournables » de la fourmillante Bogota, c’est quasiment un passage obligé, une visite essentielle de tout premier ordre dans la hiérarchie des grands musées de la  planète.

 

 

 

 

 

A coup sûr, le plus beau musée au monde consacré au fameux métal précieux, et aussi à la gloire des habiles artistes précolombiens…

 

 

Nos amis espagnols, après avoir distribué des crucifix dans toute l’Amérique latine (enfin presque), après avoir vanté les qualités  de l’eau bénite en massacrant les communautés Indienne, et n’ayant rien perdu du sens des affaires  en chargeant d’or les galions à destination de la très Sainte Catholique Espagne, sont parvenus à créer une légende qui laisse supposer qu’avec l’or pillé en terre Andine, un pont enjambant l’Atlantique aurait pu relier Carthagène à... Madrid !


Une fable sans doute avec un fond de vérité vraie !

 

On peut donc imaginer qu’el Museo de Oro, avec  la conservation de plus de cinquante cinq mille pièces, ne dévoile  dans ce temple de l’or qu’une infime partie d’une richesse qui assurément devait être gigantesque !

 

 

La visite s’organise autour de quatre expositions permanentes avec des éléments majeurs comme   "el poporo"  (récipient à chaux) et dans la salle des offrandes la balsa de la ofrenda représentant un chef Indien monté sur un radeau pour offrir à la terre le métal précieux en le jetant au fond d’une lagune… ainsi naitra le mythe de l’Eldorado !

 

 

 

Petite sélection du métal jaune  et de quelques habiles poteries...

 

 

 

 

 

 

Toutes les richesses de Bogota ne sont pas faîtes d’or mais le musée Botero en vaut son pesant !

 

 

 

 

 

Fernando Botero a fait don à la ville  d’une centaine de dessins, peintures et bronzes. De plus, le musée s’est enrichi de la collection privé de l’artiste avec des œuvres de Renoir, Chagall, Picasso…

 

 

 

 

Sculpteur accompli, peintre de talent, Botero  traduit un univers tout en rondeurs…Un monde corpulent  qui deviendra sa  marque de fabrique. Autant dire qu’ici  ça tourne rond !

 

 

Au-delà des apparences des sculptures bien en chair, des personnages et animaux  rondouillards, l’artiste apporte une vision satirique de la société Colombienne…Chacun y trouvera son compte dans  ses représentations parfois joyeuses, souvent étranges mais qui laissent rarement le visiteur  indifférent !

 

 

 

 

Gros coup de cœur pour les rondeurs !

 

 

 



27/01/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi